C I T É M A R O N

11 octobre 2011

Pourquoi Balthazar est-il si méchant ?

Balthazar est un mec costaud, un mec qui fait un peu peur. Il est beaucoup kaf et un peu yab. C'est un mec physiquement et moralement sombre. Cet homme est une ombre impressionnante. Balthazar a cependant de grands yeux clairs de la couleur des verres de Johnny Walker qui défilent sur commande devant lui. On dirait que Balthazar est l'enfant métisse d'un ours et d'une panthère. Je la perds.
C'est affreux comment ça se déconstruit... tout dégage par souffles successifs. Il ne me reste que des images. Après les pleurs, les cris, le... [Lire la suite]
Posté par Groupe En Mouv à 18:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2011

Après les rêves de Cassandre (Papy Yon VS Marc Lévy... quelle prétention !)

Cassandre s’est levée tôt. Là voici qui s'étire, perle rose, fleur dans son jardin. La cafetière ronronne un expresso. Cassandre se lève telle une gitane blonde derrière la légère fumée qui, non loin, s'élève d'une tasse de café... les cheuveux épais, ébouriffés et derrière la grande baie vitrée, la verdure, le soleil, puis un pas dans le jardin. Cassandre est sublime quand elle émerge dans ce tout évanescent de l’air du matin. Maintenant elle est belle, assise, jambes croisées et le sourire en coin. La tasse est chaude. Quelques... [Lire la suite]
Posté par Groupe En Mouv à 11:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2011

En route vers FACEBOOK

On place les mots tôt et les mots tards pour partir en burning.On frôle le mur... on ramasse quelques briques et inutile de penser qu'ici le mur on le brique.On envoie du lourd et même le virtuel devra subir les mots de notre fabrique. Papi Yon, le vieil éphémère
Posté par Groupe En Mouv à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2011

Comment se déconstruit son image.

C'est affreux comment se déconstruit son image. Tout part par souffles successifs... il ne me reste que les nuages, le blanc et le pastel. Il ne me reste que des zones de lumière, l'éclosion de mirages, des fleurs qui se brouillent aussitôt puis, derrière quelques traits dansant, le chaos. J'ai dans mes mains ma tête vide. Je ferme les yeux. Je continue, je m'accroche à sa chevelure et son regard, ces ailes de papillon résistant au vent de ce départ. Pour combien de temps encore ? Cet oubli si doux me fait frémir... je souffre.... [Lire la suite]
Posté par Groupe En Mouv à 04:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2010

Tag éphémère

Les pirates sont sous la pluie.Et leurs coeurs de pirate battentA dégommer ce temps primateQui, tour à tour, amuse, ennuie. Qui a peur de marcher dans les flaques ?Qui compte oublier la boue, la moiteur, le gris ? Un cardinal passe et tire un trait rouge sur la ville en contre bas,Un trait rouge sur cette ville, sur St Denis... L'oiseau trace.On a vu, comme sur un mur gris,un tag éphémère.On ferme les yeux.Et une pensée persévère :Que le monde, même gris, est curieux ! Yann H.
Posté par Groupe En Mouv à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,